Le tonnelier fabrique les fûts nécessaires à l’élevage des vins et des alcools. Il travaille pour cela en collaboration avec les vignerons et les vinificateurs. Il doit définir les méthodes de fabrication du fût, sa forme, ainsi que l’origine du bois employé pour correspondre à la demande de ses clients et ainsi devenir créateur d’arômes.

Il suit l’évolution du vin ou des spiritueux par la dégustation, afin d’apporter conseils, remarques et observations pour réussir le précieux nectar.

Le tonnelier doit maîtriser toutes les opérations qui transforment un morceau de bois sec en un catalyseur d’arômes pour liquides. Il doit également avoir une connaissance très poussée des vins et des alcools, car son produit n’est fini que lorsque le client décide de faire l’élevage de son alcool et qu’il est satisfait de l’apport du contenant.

Son travail repose aujourd’hui sur une collaboration très étroite entre ses fournisseurs et ses clients au niveau mondial et peut être au final soumis au jugement de nombreux palais autour de la planète.

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche métier tonnelier

Qualités requises : attentionné, minutieux et doté d’une certaine aisance relationnelle.

Prétentions salariales : 1 400 € brut par mois et jusqu’à 4 000 € et plus pour un chef d’entreprise.

 

Parcours professionnel :

 

Addthis widget