Pour sa sixième édition, le Défi Innover Ensemble était consacré à l'écoconception à travers l'exploration du lin et de ses composites. Cette thématique qui résonne avec les enjeux de la COP 21, a visiblement inspiré les 18 participants de l’aventure. En effet, les trois projets dévoilés à l’occasion de la soutenance publique du 12 juillet 2016, ont surpris le jury et l’assistance, tant par la cohérence des démarches menées que par la variété des propositions élaborées :

  • Une gamme de revêtements de sol contemporains : Projet Archipel
  • Une malle de voyage revisitée : Projet INL
  • Un porte bébé évolutif : Projet Joey

Loin d’être un aveu d’incohérence cette absence de lien apparent est un brillant plaidoyer pour l’écoconception et pour le lin. Elle démontre tout le potentiel de la démarche et toute la richesse du matériau.
 
Chaque produit a d’ailleurs été pensé avec la matière comme point de départ et les savoir-faire comme territoire d’expérimentation. Certains sont perfectibles, mais tous valorisent les qualités inhérentes du lin et de ses composites. Pour atteindre ce résultat les trois équipes ont conduit un véritable travail de «Recherche et Développement» et à l’unanimité, les membres du jury ont souhaité souligner cette qualité globale.
 
Néanmoins, il fallait un projet vainqueur et c’est Archipel qui a été primé. En effet, ce projet revisite la dalle de sol souple en relevant quatre paris audacieux : valoriser le lin sous toutes ses formes, de la graine jusqu’au fil en passant par la fibre courte et les anas ; élaborer trois qualités de confort qui invitent à la déambulation pieds nus ; proposer une pose sans colles, ni adhésifs chimiques; garantir une fabrication européenne à base de produits naturels ou biosourcés.
 
Les autres projets n’ont pas démérité pour autant. «INL» représente un extraordinaire travail d’innovation. Pour sa malle de voyage, l’équipe a tout simplement inventé un nouveau composite et développé l’ensemble des procédés de transformation associés. Pour les experts du jury, le potentiel de cette matière est très prometteur ! Enfin, «Joey», le porte bébé évolutif démontre, une compréhension très fine des besoins et des contraintes de ce cahier des charges complexe et son prototype constitue une étape très aboutie vers un produit de grande qualité.

Pour clôturer cette après-midi passionnante, M. Christian Blanckaert, nouveau président de la Fondation J.M. WESTON et M. Jean-Claude Bellanger, secrétaire général des Compagnons du Devoir ont félicité chacun et remis aux six coéquipiers du projet "Archipel", en plus de leurs compliments, le prix de l’Excellence offert par la Fondation J.M. WESTON, d’une valeur globale de 10 000 euros.

Pour ceux d'entre vous qui souhaiteraient revoir ou découvrir les projets, sachez qu'ils seront présentés à l'occasion de la Paris Design Week du 3 au 10 septembre prochain sur le stand de la CELC. Nous ne manquerons pas de vous communiquer les informations pratiques.

Bravo aux 18 participants du Défi Innover Ensemble pour leur créativité, leur persévérance et leur intelligence collective.
Merci enfin à tous nos amis, tous nos partenaires et tous nos soutiens sans qui cette belle aventure ne serait pas possible.