Les Compagnons du Devoir ont toujours eu pour objectif de former les jeunes aux métiers de demain, avec les dernières approches technologiques, numériques, et environnementales des métiers. C’est par conséquent dans cette logique, que les Compagnons du Devoir Grand Est, travaillent conjointement depuis plusieurs mois avec le Conseil Régional, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, l’Eurométropole et la Mairie de Strasbourg,  sur un projet visant à réussir deux enjeux majeurs. D’une part à attirer les jeunes de la génération C (dite connecté) vers une nouvelle vision de l’apprentissage et du monde entrepreneurial et ainsi de développer les effectifs et réussir l’insertion professionnelle en Alsace et dans le Grand Est dans les métiers.

D’autre part : intégrer les mutations liées au numérique et aux enjeux du développement durable dans l’offre de formation dès l’apprentissage. Ceci passant notamment par la création d’un nouveau Centre de Formation connecté pour un monde de demain à Strasbourg avec une déclinaison sur l’ensemble des centres de formation de Lorraine et Champagne Ardenne.

La nécessité pour les Compagnons du Devoir de proposer aux jeunes en formation, des ateliers tournés vers l’évolution numérique et les enjeux du développement durable, afin de faire de chaque apprenti, les hommes et femmes de métiers de demain.

Outre un centre de formation d’apprentis, cet espace de plus de 5 000m2 serait l’occasion de créer un réel centre de réseau de recherche et de développement pour les divers organismes, collectivités, écoles et entreprises de la région, et notamment du territoire alsacien.

C’est ainsi que jeudi  06 juin 2018, eu lieu le premier comité de pilotage visant à présenter le projet du développement des Compagnons du Devoir ainsi que la  construction du nouveau Centre de Formation des Compagnons du Devoir à Strasbourg, mais également à échanger ensemble sur l’évolution de l’orientation et de l’apprentissage dans la région. Les Compagnons du Devoir de Strasbourg, ont eu le plaisir de bénéficier de la présence de membres du Conseil Régional, du Conseil Départemental, de l’Eurométropole et Mairie de Strasbourg, de collaborateurs parlementaires, du Député Thierry Michels, de la FFB, de l’ADIRA ainsi que de la CAPEB. Tous engagés dans l’objectif de faire évoluer les mentalités autour de certains métiers en difficulté et de valoriser l’apprentissage.