Devenir Compagnon du Devoir

S'engager dans le respect pour les autres et pour soi, avoir la possibilité d'agir en accord avec ses idées et avoir à cœur de transmettre ce que l'on a reçu et appris.

Qu’est-ce qu’un(e) Compagnon du Devoir ?

En quelques mots, un(e) Compagnon du Devoir, c’est un homme ou une femme qui a appris son métier en accomplissant un Tour de France et qui a été reconnu(e) par ses pairs pour son savoir-faire comme pour son savoir-être.

Car être Compagnon du Devoir ne se résume pas à des compétences professionnelles, c’est s’efforcer d’être capable, digne, libre et généreux(se). Capable dans son métier, digne dans son comportement, libre d’agir en accord avec ses idées et généreux(se) en n’attendant rien en retour de ce que l’on donne.

Le compagnonnage repose sur 4 piliers : le métier, le voyage, la communauté et l’initiation.

Loin d’être une finalité, le métier permet l’autonomie. Pour les Compagnons du Devoir, il ne se limite pas à des compétences techniques, c’est aussi une culture, une manière d’être, des hommes et des femmes, une histoire, un langage, une sensibilité. Il s’apprend principalement en entreprise, sur le terrain, c’est pourquoi toutes les formations proposées par les Compagnons du Devoir se font en alternance.

C’est le fameux Tour de France, qui dépasse aujourd’hui largement les frontières de l’Hexagone. Il oblige à se remettre en question, à abandonner ses habitudes, à trouver de nouveaux repères et à aller vers les autres. C’est une façon d’apprendre une autre manière de faire ou de penser, une autre culture. Il permet de découvrir davantage sur son métier, mais aussi sur soi, sur les autres et sur le monde.

La communauté est un lien entre les générations, les différents métiers, la diversité des parcours et des origines. Elle est un repère pour trouver sa voie et donc s’épanouir. La communauté accueille, incite à la rencontre, au partage et à la participation.

Il y a la communauté de lieu, principalement au sein des maisons de Compagnons du Devoir, qui accueillent et hébergent apprentis et itinérants au cours de leur formation. Au-delà de l’aspect pratique, qui exonère de chercher un logement à chaque changement d’entreprise, on y apprend surtout à vivre ensemble, selon des règles partagées, pour trouver le bon équilibre entre le « je » et le « nous ».

La communauté d’esprit est ce qui unit les Compagnons du Devoir à travers le temps et à tous les âges, le partage d’une histoire, d’une culture, d’une identité, assorti d’un devoir de transmission.

Comprise comme un cheminement jalonné, l’initiation permet à chacun et à chacune de se construire peu à peu en Compagnon du Devoir. Elle est l’occasion de moments festifs réunissant la communauté : l’Adoption, qui permet de démarrer son Tour de France, et la Réception, au cours de laquelle on est reçu Compagnon du Devoir.

L’initiation est une progression qui associe l’individu au métier, au voyage et à la communauté, puis à la cité en invitant à se construire durant toute sa vie « dans un esprit d’ouverture et de partage ».

À partir de ces quatre piliers, chaque jeune homme et jeune femme qui veut tenter l’aventure avec les Compagnons du Devoir est invité(e) à devenir peu à peu capable, digne, libre et généreux(se).

Comment devient-on Compagnon du Devoir ?

C’est par le Tour de France que l’on devient Compagnon du Devoir, car il réunit les 4 piliers du compagnonnage :

Où travaillent les Compagnons du Devoir ?

Pour un(e) Compagnon du Devoir, les opportunités professionnelles sont nombreuses et riches : artisanat, industrie, recherche et développement, commerce, formation, encadrement, création d’entreprise, etc. aussi bien en France qu’au niveau international.
La formation reçue et l’expérience acquise en font un profil très recherché lui permettant de choisir la carrière qu’il/elle souhaite mener.

Chiffres clés

1 Compagnon sur 2
devient chef(fe) d’entreprise
au cours de sa carrière.
0
Compagnons du Devoir
vivent et travaillent hors France

Pierre C.

Ingénieur développement chez un constructeur d’automobiles de sport (Allemagne)
Compagnon carrossier

Lucie T.

Modéliste chaussure dans une grande enseigne de sport (Hauts-de-France)
Compagnon cordonnière-bottière

Alexis L.

Responsable de production dans une entreprise d’équipements spatiaux (Occitanie)
Compagnon mécanicien-outilleur

Laetitia M.

Cheffe pâtissière dans un centre de formation (Philippines)
Compagnon pâtissière

Sébastien B.

Assistant à la maîtrise d’ouvrage en écoconstruction (Normandie)
Compagnon maçon

Marine G.

Conductrice de travaux (Ile-de-France)
Compagnon peintre

Guillaume C.

Chef jardinier au château de Valmer (Centre-Val de Loire)
Compagnon jardinier-paysagiste

Eva P.

Staffeuse dans une entreprise de décors en plâtre moulé et de sculptures en pierre reconstituée (Hauts-de-France)
Compagnon plâtrière

Comment s'inscrire chez les Compagnons du Devoir ?

Pour démarrer votre inscription, renseignez le formulaire en ligne et constituez votre dossier.

Vous avez des questions avant de vous préinscrire ?
Nous sommes à votre écoute par téléphone du lundi au vendredi, de 8h à 19h :

(appel gratuit)

Vous voulez en savoir plus ?

Vous voulez
en savoir plus ?

Nous organisons des journées portes ouvertes dans la plupart de nos CFA deux fois par an (en janvier et en mars). Venez nous rencontrer pour nous poser toutes vos questions, nous serons heureux d’y répondre.

Vous pouvez également rejoindre notre groupe Facebook
« L’alternance avec les Compagnons du Devoir » pour poser vos questions
et échanger avec la communauté.

Journées Portes Ouvertes

Rendez-vous le 23 mars 2024

Rendez-vous le 23 mars 2024

dans nos maisons de Compagnons